Translate

jeudi 23 février 2017

les 95 trucs de la tricoteuse pour économiser

L'endettement


On entend souvent dire que les canadiens sont endettés à un niveau record. C'est vrai ! Les canadiens et les québécois sont très endettés. Parmi les plus endettés du monde entier ! Tout un record ! Le ratio de la dette des ménages par rapport au crédit approche le 170 %, cela signifie que les ménages (familles) ont une dette de 1,70 $ avec leur carte de crédit, leur hypothèque et tous les autres prêts pour chaque dollar net d'impôt. Ce ne sont pas les pauvres qui s'endettent, ni les riches. C'est cette belle grande classe moyenne qui a trop facilement accès au crédit.




Est-ce que les tricoteuses sont meilleures que les autres ? Ma réponse est catégorique ... NON !! Et nous sommes peut-être PIRES étant donnée notre coûteuse passion.

Voici, tiré du document : 99 trucs pour économiser sans trop se priver


Alors que faire si j'ai ce problème ?


Vous est-il déjà arrivé de mentir à votre conjoint sur votre achat de laine ou de cacher celui-ci ?

De ne pouvoir régler votre carte de crédit parce que vous avez trop acheté ? 

D'avoir tellement de laine que vous ne savez pas où la mettre ? 

De ne pouvoir économiser pour votre retraite, pour les études de vos enfants ou pour vos vacances ? 

Si vous avez répondu oui à l'une de ces questions, cet article pourra vous aider. Il n'a pas pour objectif de vous inciter à moins tricoter mais à le faire dans un climat plus serein.

Rappeler-vous que d'avoir des problèmes d'argent vous stressera d'avantage que le bien-être apporté par le tricot.

95 trucs pour économiser, pour mieux profiter de notre loisir et des idées pour les propriétaires de boutiques


  1. Faites un budget et suivez le. Attribuez un montant mensuel pour chacun des postes de dépenses et ayez en un pour vos achats dédiés au tricot. N'oubliez pas que vous devez économiser pour les études des enfants et votre retraite.
  2. Utilisez de petits pots ou des enveloppes pour les dépenses courantes dont l'un serait dédié au tricot. Lorsque le pot est vide, c'est fini! Lorsque vous avez suffisamment de sous pour réaliser votre projet, vous pouvez aller magasiner.
  3. Déterminez vos besoins, le nécessaire, les cadeaux et ce qui vous feraient plaisir. 
  4.  Ayez un calepin où vous notez les projets qui vous tiennent à coeur selon votre ordre de priorité, les laines que vous utiliserez et le prix coûtant.  Cette liste vous servira à faire de meilleurs choix en boutique et lorsque vous irez dans les événements spéciaux comme les festivals.
  5. Planifiez votre dépense selon le montant épargné dans votre réserve. Ayez de la discipline.
  6. Laissez vos cartes de crédit et de débit à la maison. Payer toujours comptant.
  7. Évitez l'encombrement pour trouver facilement ce dont vous avez besoin et éviter de racheter ce que vous possédez déjà.
  8. Noter le montant de tous vos achats (laine, accessoires, livres, revues, patrons)
  9. Gardez les étiquettes, elles vous seront utiles pour l'entretien et si vous faîtes de la vente.

Avant d'effectuer une dépense, évaluer votre projet coup de coeur

  1. Avez-vous le niveau de dextérité et de connaissance requis? 
  2. Choisissez la bonne laine pour le bon projet et en estimer le coût. Un projet fait avec une laine de qualité inférieure ne vous donnera probablement pas le même résultat et vous en serez fort déçue. Choisissez une laine de bonne qualité pour les petits projets et ceux qui seront offerts en cadeau. Choisissez de l'acrylique pour les projets destinés aux enfants et aux couvertures.
  3. Méfiez vous des couleurs tendances, utilisez-les pour les accessoires seulement. Vous vous lasserez rapidement d'un chandail vert ou turquoise.
  4. Ne vous surestimez pas! Si vous êtes débutantes commencer par de petits projets. Allez-y aussi selon votre personnalité et vos goûts.
  5. Si le projet'est pour vous, assurez-vous d'en avoir vraiment besoin et si c'est pour un de vos proches, assurez-vous qu'il sera apprécié à sa juste valeur?
  6. Demandez-vous si le coût de votre projet est raisonnable étant donné ce qu'il y a de comparable sur le marché.
  7. Assurez vous que votre choix s'intègre bien à votre niveau de vie. Par exemple, si vous dépensez 500 $ par année pour votre habillement, dépenser 200 $ pour un chandail tricoté à la main risque de débalancer votre budget pour vos autres besoins.
  8. Parlez de vos besoins à un conseiller à votre boutique de laine préférée, vous obtiendrez de précieux conseils qui vous feront épargner.

Loisirs entre amies et votre famille

  1. Tricotez entre amies. Lorsque nous parlons nous tricotons beaucoup moins vite.
  2. Profitez de leurs connaissances. L'entraide et le partage sont de belles qualités chez les tricoteuses.
  3. Choisissez un endroit comme un café ou une maison privée pour ne pas succomber à la tentation d'acheter.
  4. Si les activités tricot ne se produisent que dans les boutiques et que vous devez tricoter leur laine, soyez astucieuse et choisissez un projet dédié à votre sortie. Vous pouvez avoir plusieurs plusieurs projets en cours. Par exemple tricoter des bas.
  5. Lors de vos rencontres, apporter les laines que vous n'utiliserez pas et faites des échanges.
  6. Planifiez une tournée de boutiques en ville et faites du covoiturage.
  7. Si un anniversaire approche, ou que c'est Noël, offrez ou demandez un certificat cadeau de votre boutique préférée.
  8. Demandez à votre mère et à vos tantes qui ont déjà tricoté si elles peuvent vous donnez certaines choses. Elles ont souvent de vieilles revues intéressantes et bien plus encore... des trésors!
  9. Partager certains de vos accessoires coûteux et peu utilisés
  10. Vendez vos surplus

La boutique de laine - les critères pour bien choisir

  1. Une boutique doit avoir un personnel compétent qui peut vous aider. La grande majorité des boutiques offrent des plages horaires de soutien gratuit.
  2. Optez pour une boutique qui reprend vos surplus non entamés.
  3. Demandez une carte de fidélité pour profiter de futurs rabais.
  4. Regrouper vos achats pour réduire vos frais de déplacement.
  5. Profitez des soldes et des coupons rabais.
  6. Achetez des produits locaux

Internet

  1. Profitez des groupes d'échange pour avoir de l'entraide et connaître les tendances
  2. Vous pouvez aussi trouver des aubaines sur ces mêmes groupes
  3. Aller sur les sites spécialisés pour apprendre de nouvelles techniques gratuitement
  4. Magasinez en ligne.
  5. Faites des achats regroupés pour diminuer les frais d'expédition
  6. Profitez des promotions

Les patrons, les livres et les revues

  1. Trouvez des patrons gratuits sur Ravelry et sur les blogs
  2. Achetez un patron seulement lorsque vous êtes prêtes à le tricoter. 
  3. Partagez vos livres, vos revues 
  4. Empruntez des livres de tricot à la bibliothèque
  5. Limitez les achats de revues et les abonnements. Les revues sont attirantes mais elles ne servent que très rarement.
  6. Soyez certain que l'achat d'un livre ou d'une revue vous sera utile. Prenez quelques jours pour réfléchir à votre achat. Avec Internet, les livres restent longtemps disponibles.
  7. Optez pour une version électronique moins coûteuse.

Vous tricotez beaucoup

  1. Diversifiez vos loisirs et restez active.  Allez marcher est un bon moyen pour rester en santé et ne coûte rien.
  2. Limiter votre nombre de projets en cours à 3 ou 4 afin de réduire votre inventaire de laine
  3. Lire les petites annonces, certaines personnes offrent leur inventaire de laine à petits prix
  4. Offrez en cadeau vos tricots
  5. Faites des chaussettes (en mérinos) ou encore des couvertures en acrylique
  6. Crochetez de petits fils, faites une nappe
  7. Tricotez vos surplus, ne jetez pas vos restes
  8. Cherchez des projets pour vos laines inutilisées
  9. Récupérez la laine de vos vieux chandails ou châles que vous ne portez plus
  10. Visitez les friperies, vous pouvez y trouver des chandails à détricoter.
  11. Osez visiter les magasins à escomptes et à 1 $. Vous aurez d'agréables surprises.
  12. Adhérez à une oeuvre de charité qui vend des tricots. Ces organismes reçoivent des laines et ne demandent pas mieux que d'avoir une main-d'oeuvre gratuite.
  13. Optez pour des accessoires de qualité. Ils seront plus agréables à utiliser et plus durables.

Vous êtes une experte

  1. Donnez des cours et des ateliers.
  2. Faites preuve d'originalité et vendez vos patrons.
  3. Vendez ce que vous faites. Profitez des plateformes sur Internet comme Etsy et Facebook.
  4. Apprivoisez une technique un peu unique (le tricot brioche par exemple). Votre clientèle sera plus attirée par quelque chose de différent et pour vous, avec la pratique, ce ne sera pas beaucoup plus exigeant.
  5. Évitez les commandes à moins d'être absolument certaine d'être capable d'y répondre. 
  6. Faites vous payez à un juste prix. Jamais en bas du prix coûtant.
  7. Participez aux marchés de Noël
  8. Participez à un groupe d'échange de biens et services.

Vous tricotez des chaussettes

  1. Lâchez prise sur les deux chaussettes identiques et tricotez 3 paires avec 200 grammes de laine (Conseil de Céline Chénard)
  2. Faites des chaussettes à rayures en utilisant les restes 
  3. Faites des chaussettes à talon et bout de pied de couleurs différentes
  4. Faites toujours des chaussettes à talon renforcé
  5. Préférez donner une paire de chaussettes en cadeau d'hôtesse aux fleurs ou aux chocolats

Les Festivals 

  1. Apporter seulement de l'argent comptant 
  2. Apportez votre calepin de notes, faites-vous une liste de ce que vous cherchez et soyez disciplinée
  3. Prenez des notes (dans votre calepin) pour vos futurs projets et festivals
  4. Participez aux ateliers. Souvent ils sont offerts à petits prix et vous occuperont pour une partie de la journée. Vous y apprendrez de nouvelles choses.
  5. Optez pour le co-voiturage 
  6. Partagez les frais d'hôtel (4 par chambre est l'idéal) ou essayez d'être hébergée à petits prix ou chez des amis aux alentours
  7. Négociez
  8. Formez un groupe pour votre achat, vous aurez de meilleur prix
  9. Si vous n'êtes pas certaines pour les quantités, choisissez d'acheter pour de petits projets. S'il vous manque de la laine, vous aurez à payer le gros prix pour les frais de transport.
  10. Si vous le pouvez, revisiter l'exposition à la dernière heure. Vous pourriez y trouver des aubaines intéressantes 

En vacances

  1. Partez avec un projet, votre calepin-tricot et des livres. 
  2. Visitez les boutiques locales et achetez pour de petits projets ou pour des cadeaux à des amies. Ne vous laissez pas guider par l'impulsivité. 
  3. Apporter de l'argent comptant et laisser vos cartes à la maison.

Pour la propriétaire d'une boutique

  1. Aimez d'avantage votre entreprise que vos produits. Vous n'avez pas et vous ne devez pas tricoter chaque nouvelle laine ou encore chaque modèle populaire car vous ferez rapidement baisser vos profits.
  2. Ne soyez pas guidé par vos goûts mais par ceux de votre clientèle. 
  3. Ayez aussi quelques fibres synthétiques plus accessibles à votre clientèle à plus faible revenu et qui convient parfaitement à la fabrication de couvertures pour bébé.
  4. Limiter vos achats de livres à partagez en boutique. Ayez seulement quelques classiques. 
  5. Si votre bibliothèque est bien garnie et que vous avez besoin d'un revenu supplémentaire, faire la location de livres et demander au client un dépôt.
  6. Choisissez Internet pour acquérir de nouvelles techniques à faible coût.
  7. Ne courrez pas les fins de semaine de retraite sous prétexte d'y acquérir de nouvelles connaissances. Elles sont coûteuses et les personnes que vous connaîtrez ne feront pas partie de votre clientèle si vous n'offrez pas un service de commande par Internet.
  8. Choisissez judicieusement les festivals où vous exposerez. Faites une analyse coût-bénéfice pour cette activité. N'oubliez pas qu'en plus des frais d'inscription, vous aurez aussi à payer le personnel qui vous accompagnera, les dépenses pour le déplacement, les frais d'hôtel et vos repas. Vous devrez aussi penser à votre boutique...
  9. Augmentez vos revenus en permettant à votre clientèle de tricoter dans votre commerce. Au lieu d'offrir des réductions pour achat, offrez des cartes tricot-thé. Par exemple un achat de 100 $ peut donner droit à une période de 2 à 5 heures. Ces cartes permettront à vos clientes de profiter de temps en boutique peu importe la laine quelles tricoteront. Faites payer les autres à taux horaire, par exemple 2 ou 3 $ de l'heure ou à taux fixe pour une activité.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire